L’huile de palme est une huile végétale extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile, un arbre originaire d'Afrique tropicale dont est aussi tirée l’huile de palmiste, extraite du noyau de ses fruits. 

Au niveau mondial, elle est utilisée à 80 % pour l’alimentaire, à 10 % environ pour les cosmétiques et dérivés et à 10 % environ pour les biocarburants. Au niveau de l’Union européenne, elle est utilisée à 49 % pour l’alimentaire et 51 % pour l’oléochimie - un tiers pour les cosmétiques, et deux tiers pour les biocarburants, selon le comité scientifique et technique forêt de l’Agence française de développement. Toutefois, aux termes du règlement délégué de la Commission européenne en date du 13 mars 2019, l’huile de palme est considérée comme une matière première présentant un risque élevé de changements indirects dans l’affectation des sols. À ce titre, une trajectoire progressive de décroissance des biocarburants produits à base d’huile de palme est prévue au niveau européen jusqu’à éliminer totalement cette matière première en 2030. La France a largement anticipé cette tendance, en appliquant cette mesure dès 2020 (voir ci-dessous).

Le marché mondial d’huile de palme

Les principaux pays producteurs d’huile de palme dans le monde sont l’Indonésie et la Malaisie, qui représentaient en 2018 respectivement 58 % et 31 % de la production mondiale (source Département de l’agriculture des États-Unis, USDA). Hors Asie du sud-est et, à moindre échelle, les principaux pays producteurs d’huile de palme sont la Colombie, l’Équateur et le Brésil en Amérique du sud et le Honduras et le Guatemala en Amérique centrale.

La production annuelle globale est estimée en 2019 à environ 73 millions de tonnes d’huile de palme et environ 9 millions d’huile de palmiste, dérivé extrait des graines du fruit du palmier à huile (source USDA). 62 % de la production mondiale d’huile de palme est exportée.

Les principaux consommateurs d’huile de palme dans le monde sont la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Pakistan, les États membres de l’Union européenne (USDA 2015). 

L’huile de palme et la France

Les importations annuelles d’huile de palme en France varient entre 347 000 tonnes et 970 000 tonnes. Les utilisations seraient d’environ 70 % en biocarburant, 17 % en alimentaire et 13 % en oléochimie  (hors biocarburant).

Toutefois, en 2019, les biocarburants produits à base d’huile de palme ne représentaient que 18,5 % du total des volumes de biocarburants incorporés en France. En outre, depuis le 1er janvier 2020, l’huile de palme ne bénéficie plus de l’avantage fiscal de la taxe incitative relative à l’incorporation des biocarburants (TIRIB prévue à l’article 266 quindecies du code des douanes). Le débouché énergétique de l’huile de palme est donc désormais tari en France.

L’huile de palme et la déforestation

Les plantations de palmier à huile seraient directement responsables d’environ 15 % de la déforestation totale mesurée entre 1990 et 2015 en Indonésie et 40 % en Malaisie . À l’échelle globale, le rôle du palmier à huile dans la déforestation est bien moindre qu’en Asie du sud-est où le développement des plantations a été particulièrement intense. Entre 1990 et 2008, environ 2,3 % de la déforestation mondiale étaient liés directement au palmier à huile . 

L’huile de palme durable

Le développement de standards de certification pour une huile de palme durable a été initialement motivé par la lutte contre la déforestation et pour la préservation de la biodiversité. Depuis 2004, il existe la table ronde pour une huile de palme durable (RSPO), initiative privée de certification volontaire dans laquelle les acteurs de la filière se sont engagés à construire et appliquer des critères de durabilité. En Malaise et en Indonésie, des standards de certification gouvernementaux ISPO (Indonésie) et MSPO (Malaisie) ont été développés plus récemment. Au niveau international, l’ISCC-EU est l'un des principaux systèmes de certification international pour la durabilité et la quantification des émissions de gaz à effet de serre de produits bio-sourcés.

Ces informations sont issues des travaux du comité scientifique et technique forêt de l’AFD.

Les engagements des entreprises

Ferrero

En 2005, Ferrero devient membre de la table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO), créée pour garantir que l’huile de palme certifiée ne provient pas de plantations soumises à la déforestation. 

Entre 2017 et 2018, au travers de l’Alliance pour la préservation des forêts dont elle est membre, Ferrero a participé à la révision des critères du système de certification RSPO en faveur d’une meilleure prise en compte de la forêt et de la biodiversité. Cette implication a permis renforcer le niveau de critère pris en compte pour la certification RSPO.

Ferrero enregistrait en 2015, 100 % de son huile de palme certifiée RSPO ségrégée. En janvier 2020, WWF lui donne la meilleure note avec 21,5/22 dans son Scorecard des acteurs de l’huile de palme durable. Une information à retrouver ici. 

Mondelez international

Depuis 2013, les approvisionnements en huile de palme sont certifiés 100 % RSPO. En 2020, la traçabilité jusqu’à la plantation et le suivi par satellite de toutes les exploitations d’huile de palme fournissant des usines attribuées à Mondelēz International est assuré. De plus, toutes les usines doivent être identifiées par la Global Forest Watch et ne pas avoir de litiges en cours avec des exploitations en approvisionnement direct ou d’autres exploitations dirigées par le même groupe de producteurs.
 

Cérélia

Entre 2017 et 2018, au travers de l’Alliance pour la préservation des forêts donc elle est membre, Cérélia a participé à la révision des critères du système de certification RSPO en faveur d’une meilleure prise en compte de la forêt et de la biodiversité. Cette implication a permis renforcer le niveau de critères pris en compte pour la certification RSPO.

L'approvisionnement des sites européens Cérélia en huile de palme provient à 97 % de plantations certifiées par la RSPO, relevant du niveau segrégué. C'est la garantie optimale de la traçabilité de l'huile depuis les plantations. Au niveau du groupe Cérélia (entités France, Pays-Bas et Amérique du nord), en 2018, 84 % des approvisionnements en huile de palme sont certifiés RSPO. Pour cette même année, 100 % des approvisionnements en huile de palme de Cérélia France sont certifiés RSPO. 

Nestlé France

Entre 2017 et 2018, au travers de l’Alliance pour la préservation des forêts dont elle est membre, Nestlé France a participé à la révision des critères du système de certification RSPO en faveur d’une meilleure prise en compte de la forêt et de la biodiversité. Cette implication a permis renforcer le niveau de critère pris en compte pour la certification RSPO.
 

Unilever

En tant que membre fondateur de la RSPO - système de certification de la filière huile de palme - Unilever s'est impliqué directement et au travers de l'Alliance pour la préservation des forêts dans la révision des critères de la RSPO en faveur d'une plus grande protection des forêts. Unilever et l'Alliance ont permis de durcir le niveau des critères de la RSPO en faveur d'une plus grande protection des forêts et des espèces animales.

Unilever s’est engagé à un approvisionnement croissant en huile de palme certifiée par la RSPO depuis 2012. C’est ainsi que son approvisionnement provient à 100 % de plantations certifiées par la RSPO. 

Natra

L’entreprise enregistre 100 % de ses approvisionnements en huile de palme conformes à des standards internationaux qui incluent la lutte contre la déforestation dans ses engagements. 
 

Pierre Fabre dermo-cosmétique 

En 2020, 30 % des ingrédients utilisés par la marque sont certifié RSPO Mass Balance en volume d’achat pour l’approvisionnement en dérivés d’huile de palmiste. 
 

Ferrero

En 2009, l’entreprise signe un contrat avec New Britain Palm Oil Limited afin que 100 % de l’approvisionnement en huile de palme soit certifié durable d’ici 2015. 
 

Mondelez international

L’entreprise exigera de ses fournisseurs pour 2025 d’attester de leurs pratiques durables sur toute leur chaîne d’approvisionnement et pas uniquement sur la partie fournie à Mondelēz International.
 

Nestlé France

L’entreprise s’est engagée à zéro déforestation tropicale, pour un approvisionnement non issu de déforestation. En 2018, 77 % des matières premières sont exemptes de déforestation. 

Nestlé vise un approvisionnement croissant en huile de palme durable et traçable. En 2018, 64 % de ses achats d’huile palme sont durables et 54 % traçables. 
 

Groupe Avril

Le groupe Avril ambitionne depuis 2016 de s’approvisionner uniquement en huile de palme dont il est avéré que la culture ne contribue pas à la destruction de forêts et tourbières et respecte les droits des travailleurs et des communautés locales. L’atteinte de cette ambition dite No deforestation, no peat, no exploitation (NDPE) passe par la mise en place de bonnes pratiques au sein de leurs chaines d’approvisionnement. 
 

Pierre Fabre dermo-cosmétique 

L’entreprise s’est engagée en 2015 à supprimer tout approvisionnement en huile de palme et, depuis 2017, l’entreprise n’utilise plus cet ingrédient dans ses formules. Pour l’huile de palmiste Kernel, la suppression complète de son utilisation dans les formules est prévue pour 2021. 
 

Ferrero

En 2013, Ferrero crée sa propre charte huile de palme en faveur de la protection des zones de forêts à haute valeur en carbone et des tourbières, la protection de la biodiversité, l’intégration des petits producteurs et le respect des droits de l’homme. Un rapport de progrès publié tous les six mois depuis 2014 rend compte des efforts concrets fournis par le groupe et du respect de ses engagements. Pour assurer le suivi, Ferrero audite ses fournisseurs via un tiers de confiance, le Bureau Veritas. Fin 2020, 75 % des fournisseurs auront été audités. Aussi, dans le cadre des engagements pris lors du lancement de la charte, Ferrero publie régulièrement son rapport d'avancement sur l'huile de palme. Le dernier rapport de 2019 est à consulter ici

Ferrero adopte l’approche High Carbon Stock (HCS), qui fait pleinement partie de sa charte. 

Depuis mars 2018, l’entreprise publie tous les six mois la liste mise à jour des moulins l’approvisionnant en huile de palme. Conformément à ses engagements, cette liste mise à jour pour la période de janvier à juin 2019 est disponible et fait état de 70 moulins fournissant Ferrero dont 51 en Malaisie et en Indonésie. La liste est à retrouver ici

Nestlé France

Nestlé cartographie l’ensemble des chaînes d’approvisionnement pour s’assurer d’une provenance non issue de déforestation. C’est à ce titre que Nestlé apporte son soutien au Global Forest Watch, une application de cartographie transparente en ligne. 

Par ailleurs, Nestlé a mis un œuvre un outil starling pour surveiller par satellite 100 % de la chaîne d’approvisionnement en huile de palme. 

Groupe Avril

Avril s’est doté d’une norme interne imposant une couverture à 100 % des approvisionnements annuels en huile de palme par des dispositifs de durabilité, avec par ordre de priorité :

  • des certifications RSPO Mass Balance (MB) ou RSPO Segregated (SG) répondant à la demande de clients, ou des certifications ISCC-EU en application de la réglementation européenne sur les biocarburants ;
  • des projets de terrain en lien avec des fournisseurs ou des exploitants de plantations ;
  • en complément, des achats de crédits RSPO (système Book & Claim de la plateforme PalmTrace) peuvent être faits pour permettre la couverture de l’ensemble des approvisionnements.

C’est ainsi que 100 % des approvisionnements sont couverts par des dispositifs de durabilité fin 2019. Pour atteindre ce score, le groupe collecte chaque semestre les informations auprès de ses fournisseurs, permettant de remonter la chaîne d’approvisionnement jusqu’aux moulins afin de maintenir une traçabilité pour 100 % des volumes achetés, la connaissance de l’origine de l’huile étant un élément indispensable à la mise en application d’une ambition NDPE. En 2018, la traçabilité était assurée pour 98 % de son huile de palme et, en 2019, 92 % des approvisionnements sont tracés pour l’huile de palme et ses dérivés. 

Pour plus d’informations sur la politique palme durable du groupe Avril cliquez ici. Retrouvez le rapport sur les progrès du groupe pour 2018, ici. 

Nestlé France

Nestlé participe au programme ruralité, avec la fondation Earthworm en Malaisie et en Indonésie, pour aider à la formation et aux bonnes pratiques des planteurs. 

Ferrero

Ferrero est membre fondateur de l'Alliance pour la préservation des forêts. Sa mission vise à accélérer la transformation des filières en faveur de la durabilité. L’alliance a participé en 2018 à l'élaboration de la SNDI et siège dans son comité de suivi. En Europe, l'alliance participe à la plateforme multi-parties prenantes sur la protection et la restauration des forêts du monde, mise en place par la Commission européenne.

Mondelez international

Mondelez soutient depuis 2015 une initiative regroupant plus de 40 organisations des secteurs public, privé et à but non lucratif. Elle a pour objectif de définir des mesures et des standards de relevés communs dans la déclaration des émissions de gaz à effet de serre provoquées par des modifications dans l’usage des sols. L’entreprise a utilisé cette nouvelle méthodologie prenant en compte les changements liés à la terre dans leur Lifecycle Assessment de 2018 et leur rapport empreinte carbone pour le CDP.

Les données de leur Lifecycle Assessment 2018 montrent la part d’émissions dues au changement d’affectation des sols pour le cacao, l’huile de palme et le soja acheté directement. Ces éléments sont basés sur les données scientifiques publiques par moyennes sectorielles pour chaque matière première :

  • cacao et produits à base de cacao : 3 857 000 tonnes de CO2 ;
  • huile de palme : 278 000 tonnes de CO2 ;
  • autres huiles (y compris le soja) : 91 000 tonnes de CO2 ;
  • acheté indirectement via les produits laitiers : 821 000 tonnes de CO2.

Cérélia

Cérélia est membre fondateur de l'Alliance pour la préservation des forêts. Sa mission vise à accélérer la transformation des filières en faveur de la durabilité. L’alliance a participé en 2018 à l'élaboration de la SNDI et siège dans son comité de suivi. En Europe, l'alliance participe à la plateforme multi-parties prenantes sur la protection et la restauration des forêts du monde, mise en place par la Commission européenne.

En 2016, via son fonds de dotation Earth&People et dans le cadre d'un partenariat avec Sifca et PalmCi, Cerelia intervient en Côte d'Ivoire dans la région du bas Cavally (sud-ouest du pays), dans une zone agricole dominée par la production d'huile de palme. Earth and People soutient des projets permettant le développement de filières d'approvisionnement respectueuses des conditions sociales, éducatives, environnementales et sanitaires. Les projets ont permis notamment de cartographier les vergers de 210 producteurs ou encore dispenser des formations aux bonnes pratiques agricoles. Ce partenariat se poursuit encore aujourd’hui. 

Nestlé France

Nestlé est membre fondateur de l'Alliance pour la préservation des forêts. Sa mission vise à accélérer la transformation des filières en faveur de la durabilité. L’alliance a participé en 2018 à l'élaboration de la SNDI et siège dans son comité de suivi. En Europe, l'alliance participe à la plateforme multi-parties prenantes sur la protection et la restauration des forêts du monde, mise en place par la Commission européenne.

Unilever

Unilever est membre fondateur de l'Alliance pour la préservation des forêts. Sa mission vise à accélérer la transformation des filières en faveur de la durabilité. L’alliance a participé en 2018 à l'élaboration de la SNDI et siège dans son comité de suivi. En Europe, l’alliance participe à la plateforme multi-parties prenantes sur la protection et la restauration des forêts du monde, mise en place par la Commission européenne.

Carte interactive huile de palme : importations directes

Cette figure interactive montre les exportations d’huile de palme d’Indonésie ainsi que les estimations de risques de déforestation associés. La plupart des flux destinés au marché français passent par des pays intermédiaires, comme les Pays-Bas ou l’Espagne. Cette visualisation est basée sur Trase et diverses sources de données accessibles publiquement.

En savoir plus à propos du Huile de palme